Les effets secondaires de la cigarette électronique sur les poumons

Publié le : 18 février 20225 mins de lecture

Vapoter est présenté comme une solution efficace pour ceux qui désirent arrêter de fumer une cigarette classique. Mais la question se pose, utiliser une e-cigarette présente t-il des risques sur la santé ? Mis à part la dépendance au tabac, les cigarettes électroniques présentent des effets nocifs sur la santé à cause des substances qu’elles contiennent. Par des nombreuses recherches faites un peu partout dans le monde, il est prouvé que le vapotage provoque des maladies pulmonaires. Quels sont les effets secondaires de la cigarette électronique sur le poumon ?

L’accumulation des graisses dans le poumon

Les substances de vapotage contiennent une drogue et de la nicotine qui provoque un important entassement de lipides dans les poumons. Certaines personnes pensent que l’e-liquide ne provoque pas d’emphysème ni des inflammations, pourtant, c’est par cette nicotine que le fumeur peut atteindre la maladie pneumonie lipoïde. Les graisses accumulées dans le poumon empêchent le mécanisme de protection des macrophages et l’organe n’arrive plus à fonctionner normalement.

Les différents problèmes pulmonaires sont dus au solvant de glycérine végétale et le propylène glycol contenu dans les liquides de vapotage. La cigarette électronique est moins nocive que la cigarette classique, mais durant une longue période de vapotage, ces substances qui se substituent à la nicotine sont les éléments destructeurs du poumon.

Les effets secondaires de la cigarette électronique sont dangereux pour la santé. La fumée de l’e-cigarette est considérée comme une portion de beurre vaporisé pour être inhalé et se solidifie dans le poumon qui va provoquer une défaillance pulmonaire.

L’abaissement des défenses pulmonaires

Les personnes qui prennent les cigarettes électroniques sont attirées surtout par les divers arômes (aux fruits ou friandises) d’e-liquide contenu dans la cigarette électronique, alors que ce sont ces e-liquides aromatisés si attirant qui créent la dépendance à la nicotine. Ces personnes surtout les jeunes sont inconscients des dangers auxquels ils s’exposent en pensant que vapoter est la solution pour arrêter de fumer. 

Le vapotage peut provoquer des effets indésirables comme la toux, la douleur thoracique, les nausées, l’essoufflement, la diarrhée ou le vomissement, etc. Ces symptômes peuvent endommager le poumon en l’affaiblissant petit à petit pendant que le vapoteur ne s’en rend même pas compte.

Par des expériences réalisées par plusieurs chercheurs, l’inhalation des vapeurs de l’e-cigarette peut causer de l’emphysème pulmonaire. Il peut engendrer une diminution des défenses pulmonaires. Il est possible qu’on ne trouve aucun signe d’inflammation pulmonaire, mais les effets secondaires de la cigarette électronique sur les poumons sont graves parce qu’ils bouleversent l’homéostasie lipidique pulmonaire.

Effet secondaire de vapoter : lésions pulmonaires

Le liquide dans la cigarette électronique doit être chauffé, tel est le processus du vapotage. La création de nouveaux produits chimiques toxiques (formaldéhydes, étain, aluminium…) peut être provoquée par ce processus qui peut provoquer des dommages pulmonaires (plaies, blessures…). Non traité ceci peut se transformer en cancer.

Les lésions pulmonaires se présentent en deux stades pour les fumeurs de cigarettes électroniques. Les lésions sont traitables en suivant une cure stricte à un stade primaire. Alors que s’il s’agit d’une blessure pulmonaire aiguë, l’individu sent une brûlure permanente au niveau de son poumon, c’est ce qu’on appelle un traumatisme aux poumons.

Ces substances chimiques dans les liquides des cigarettes électroniques ne s’arrêtent pas seulement sur les maladies pulmonaires, mais peuvent entraîner un développement de cancer, des maladies cardiovasculaires, etc.

Vapoter, effets secondaires : aggrave l’asthme et d’autre maladies (MPOC, cancer poumon…) et entraîne rapidement la mort. Pour arrêter de fumer donc, il faut opter à faire quelque chose de classique, mais pas de prendre des cigarettes électroniques. Par exemples suivre des traitements, consulter des spécialistes, faire des activités sportives, 

Plan du site